PRODUITS CONTEMPORAINS
  PRODUITS BOIS
 
 
  PRODUITS
  DOSSIERS
 
 
  DOSSIER
 
 
  DOSSIER
 
 
  DOSSIER
 
 
 
 
 
 
Google

Qualité, sécurité et durabilité sont primordiales dans une cuisine. D’autant plus qu’il s'agit d'une pièce comportant de nombreuses installations techniques. Les normes, tant nationales qu’européennes, ne manquent donc pas en la matière.

On imagine sans peine que tout ce qui concerne le gaz, l’électricité et l’eau doit répondre à des normes très strictes dans la cuisine. Mais, au-delà de ces règles fondamentales de sécurité, beaucoup d’autres aspects sont à prendre en compte, en terme d’ergonomie, de facilité d’entretien et de qualité.

Il est par exemple important de concevoir des surfaces —de travail, de rangement et de mouvement— permettant d’assurer un déroulement rationnel et facile des différentes activités exercées dans cette pièce. Lors de dispositions des meubles sur deux (cuisines en L) ou trois murs (cuisines en U), la largeur restant disponible pour se déplacer doit ainsi mesurer au moins 1,20 m. Il faut aussi veiller à la bonne hauteur de travail et à l'accessibilité du rangement (particulièrement importante pour les utilisateurs âgés ou handicapés).

Le revêtement du sol sera sans aspérité, antidérapant et facile à nettoyer (par exemple en PVC soudé, terre cuite non émaillée, etc.). L'exécution étanche de ce sol est en outre recommandée en présence d'un lave-vaisselle. De même, tous les meubles, appareils et surfaces de sols et murs doivent être d’entretien aisé.


Murs et plafonds résistants à l’humidité

La surface de murs située entre les meubles bas et suspendus — notamment au dessus de la cuisson, de l'évier et des plans de travail — doit être lavable à l'eau. Les carreaux en céramique ou les plaques en résine synthétique, assortie aux meubles de cuisine, sont particulièrement indiqués.

Le revêtement du plafond doit être en matériau résistant à l'humidité. Les plafonds suspendus à une sous-construction doivent être bien aérés. Sinon, il faut poser une barrière-vapeur empêchant l'humidité de traverser, mais cela augmente la formation d'eau de condensation dans la pièce même. On peut choisir indifféremment des revêtements en bois, des papiers peints, de la peinture ou des plafonds spéciaux en exécution "local humide".

Une hotte d'aspiration sera prévue en dessus de la cuisinière ou de la table de cuisson. Le plan tiendra compte du canal d'évacuation ou du raccordement sur le mur de façade. Un filtre à air fonctionnant selon le principe du recyclage ne devrait être utilisé que lorsqu'il n'existe pas une autre possibilité pour l'évacuation.

 

 

 


Imprimer cette page

 

Préférer la marque NF


Pour toutes les installations techniques et les équipements de la cuisine, il vaut mieux préférer, d’une manière générale, les produits estampillés NF. Ce logo signifie que le produit répond à des caractéristiques (de dimension, de sécurité, de résistance, d’aptitude à l’usage...) fixées par les normes françaises — et européennes lorsqu’elles existent — et contrôlées à la fois par le fabricant et par l’AFNOR (Association Française de NORmalisation).

Ainsi, pour ce qui concerne les meubles de cuisine, la marque NF vérifie :
• la solidité des étagères, des éléments de cuisine, des dessous d’évier devant supporter une charge de 150 kg/m2 ;
• la résistance et la fiabilité du dispositif d’accrochage ;
• le bon fonctionnement à l’usage des portes et des tiroirs chargés ;
• la résistance et le comportement à la chaleur, au froid et à l’humidité des matériaux ;
• la qualité et la tenue dans le temps des revêtements et finitions (façades de portes, boiseries) ;
• la sécurité électrique en cas d’équipement intégré ;
• l’aptitude au montage pour les meubles livrés prêts à monter...

 

Se faire expliquer pour comprendre


Les fabricants titulaires ont le droit d'estampiller leurs meubles dès lors que leurs produits ont subi avec succès les tests rigoureux du Centre Technique du Bois et de l'Ameublement (CTBA), organisme indépendant. Les inspecteurs NF Ameublement visitent régulièrement chaque fabricant et vérifient la conformité aux normes des produits, la qualité des composants, l'adéquation des moyens de production et de l'organisation de l'entreprise.

Le même type de contrôle existe aussi, par exemple, pour les éviers en matériaux émaillés (céramique sanitaire). Les vérifications portent ici sur la fabrication, l’aptitude à l’usage et la résistance à l’eau de Javel ainsi qu’à l’eau oxygénée. Dans la cuisine, la marque NF peut également être apposée sur de nombreux robinets, mélangeurs ou mitigeurs et sur des carreaux de céramique, sans oublier bien entendu tout ce qui touche à l’électricité, au gaz et à l’eau (installations et appareils).

Il est possible de rencontrer bien d’autres marques et labels de qualité. Mais, quoi qu’il en soit et comme l’explique François Plassat, ingénieur au CTBA, il est toujours bon «d’écouter ceux des fournisseurs qui sauront expliquer et argumenter les tenants et les aboutissants de leurs marques. Seuls ces fournisseurs sont crédibles parce que, avant de chercher à vous vendre, ils ont fait l’effort de comprendre et d’apprendre à expliquer. C’est le meilleur conseil que l’on puisse vous donner».

Pour en savoir plus...

AFNOR
(Association Française de NORmalisation)
11, avenue Francis de Pressensé
93571 SAINT-DENIS LA PLAINE CEDEX
Tél. : 01 41 62 76 60
Fax : 01 49 17 91 91
www.afnor.fr
www.marque-nf.com

CTBA
(Centre Technique du Bois et de l’Ameublement)
10, avenue de Saint-Mandé
75012 PARIS
Tél. : 01 40 19 49 19
Fax : 01 43 40 85 65
www.ctba.fr

 


NOS PARTENAIRES
   



© copyright 1998 - 2007 Cuisirama


Tous droits réservés. L'usage ou la reproduction même partielle des textes, photos ou graphisme publiés sur ce site sont interdits sans l'accord de Cuisirama.
Réalisation :
Sushi Communication
Haut de page
DECOR BAINS